btn_dijon_mag
 

Tribune du Groupe Dijon MoDem parue dans DIJON MAG de décembre 2013

 

Notre société française est en plein désarroi, ce qui se traduit par une montée de la colère qui appelle en urgence une riposte civique. Dans un rapport sur l’état de la démocratie française, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) rappelle que 52 % de nos concitoyens n’ont plus confiance ni en la droite ni en la gauche, qui se succèdent au pouvoir depuis trente ans. Les Français cherchent donc une alternative. La présidente du Front national incarne, pour certains, celle qui porte leur colère, mais ce n’est certainement pas celle qui porte les solutions. L’idée du Mouvement démocrate est de se montrer capable – même si nous sommes différents – de parler ensemble, de construire et de rassembler autour d’un projet partagé. Pourquoi ne pas cheminer avec tous les sociaux-démocrates modérés de droite et de gauche, dans l’intérêt général de la France ? C’est véritablement le seul moyen de faire chuter les extrêmes et surtout de redresser notre pays. Pourquoi ce qui marche au niveau local dans une très grande majorité de nos communes ne fonctionnerait-il pas au niveau national ? À Dijon, la majorité « arc-en-ciel » a quotidiennement défendu les valeurs du « vivre ensemble » au plus près de ses habitants. Aujourd’hui, en France, il est de la responsabilité des politiques d’être en capacité d’unir toutes les énergies, tous les talents pour construire une véritable alternative en tant que réformistes porteurs d’exigences.

Danielle Juban, conseillère municipale déléguée au rayonnement et à la promotion de Dijon

Christophe Berthier, conseiller municipal délégué à la santé et au handicap

 

Partager sur
 

Poster un commentaire