gazette_mars2012_couv
 

« l’Education, un débat d’avenir » :Chantal Trouwborst répond à la Gazette

Chantal Trouwborst, institutrice à la retraite et conseillère municipale déléguée aux Temps de la Ville de Dijon, répond à la Gazette de Côte d’Or, dans son dossier « L’éducation, un débat d’avenir » paru le 1er mars dernier.

 

« Au MoDem, la proposition de François Hollande [60.000 postes en 5 ans] fait réagir Chantal Trouwborst : « Il faudra les trouver, vu qu’il y a de moins en moins de candidats! » Pour les centristes, l’urgent est ailleurs : « Il faut que l’on arrête immédiatement cette règle imposant le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux. Nous le garantissons sur les cinq prochaines années : nous remplacerons tous les départs à la retraite, poste pour poste. Mais il ne faut pas se limiter à cela. La réorganisation des structures scolaires est une nécessité. Nous devons adapter les classes ayant un niveau difficile à tenir, tant sur la discipline qu’au niveau de la maîtrise du langage. Il faut enlever de l’uniformité. » »

 

[masterisation de la formation des fufurs professeurs]
« Cette disposition fait bondir le MoDem : « La formation est fondamentale pour ce métier. La masterisation est une catastrophe. Comment peut-on faire en même temps passer un master de recherche et un de professionnalsiation? Ce n’est pas possible. Il faut, au minimum une année de formation. Des stages d’observations avec un tuteur, un professeur responsable. Et ensuite, durant cette année, prendre la classe progressivement. On ne peut pas apprendre un métier sur le dos des élèves! Aujourd’hui on brise les professeurs. La preuve, les jeunes ne veulent plus exercer cette profession  » s’agace Chantal Trouwborst. « 

 

« Au Centre, le temps scolaire et l’allègement restent la priorité pour permettre aux élèves de s’épanouir au sein de l’Education  nationale :  » Pour les élèves, il faut alléger les programmes, même si François Bayrou souhaite remettre l’histoire en classe de Première. Il faut se recentrer sur les fondamentaux. Il faut réintroduire le débat sur le temps scolaire. C’est une question difficile. » Le MoDem propose un collège « hors les murs » : « Il faut savoir proposer des aides pour les élèves en difficulté. Il ne faut pas d’uniformité. » »

 

Le MoDem est favorable à la réinstauration du principe de la carte scolaire.

 

Au sujet de l’autonomie des chefs d’établissement, Chantal Trouwborst ajoute : « Il faut que l’on lâche les baskets des chefs d’établissements. Ils doivent avoir une marge de manoeuvre. En revanche, ils ne doivent pas aller recruter leurs enseignants. »

 

Retrouvez le dossier complet avec les réponses des autres partis sur le site de La Gazette de Côte d’Or, …ici…

 

 

Partager sur
 

Poster un commentaire