Dijon Mag Novembre 2011
 

Tribune MoDem Dijon Mag Novembre 2011

L’alternance politique vient de s’installer à la chambre haute du Parlement français dénommée Sénat.
Les 348 sénateurs qui siègent depuis le 1er octobre 2011 représentent les collectivités locales ainsi que les Français établis hors de la Métropole. L’effet majeur de cette alternance se mesure à la durée de la domination des forces de droite depuis 1958 qui viennent, de manière arithmétique, de perdre leur majorité.

Faut-il s’en réjouir ? De nombreux conseillers municipaux, généraux et régionaux, accompagnés de parlementaires, ont alerté le gouvernement par la voie des dernières élections locales du refus de la politique gouvernementale. L’augmentation des transferts de compétence de l’Etat vers les collectivités territoriales, tout en appauvrissant les ressources nécessaires à la bonne gestion des territoires, a donc changé la donne du Sénat.

Que faire maintenant ? Il faut rappeler que la crise financière n’est pas finie et que la bascule d’une majorité contre une autre ne résoudra pas durablement tous les problèmes.

Pour réduire cette nouvelle fracture, le MoDem a toujours défendu l’idée d’associer urgemment les compétences incontestées des élus au-delà du simple critère idéologique. Il en est du devoir républicain.

Le ville de Dijon, forte de ses 46 élus majoritaires, dont les 7 élus du groupe Dijon MoDem, démontre jour après jour son choix du meilleur rassemblement de compétences au-delà de la simple étiquette politique.
De surcroît, l’agglomération des 22 communes du Grand Dijon assoit de manière incontestable l’intérêt général au sein de son assemblée « arc-en-ciel ».

L’état d’urgence ne tiendra pas encore beaucoup de temps, et l’exemple de la bonne gestion de nos collectivités locales doit s’inscrire aujourd’hui au plus haut sommet de l’Etat.

Christophe Berthier,
Conseiller municipal délégué à la santé et au handicap
Groupe  Dijon MoDem
7 B rue Devosge, 21000 Dijon
Tél : 03.80.23.38.14
Courriel : groupe-modem@orange.fr

 

Partager sur
 

Poster un commentaire