La France : un territoire où la précarité ne cesse d’augmenter

« Le Mouvement Démocrate de Côte-d’Or, par la voix de son Président, François Deseille, s’alarme du niveau historiquement haut de la précarité en France. Le Mouvement Démocrate de Côte-d’Or constate avec stupeur qu’une étude de l’INSEE chiffre à plus de 8,2 millions le nombre de français vivant sous le seuil de pauvreté. Cette dernière étude fait état d’une augmentation de 337 000 personnes par rapport à l’année précédente.

Dès lors, c’était plus de 8,2 millions de français qui tentaient de vivre avec moins de 957 euros mensuels. Pour autant, le Mouvement Démocrate de Côte-d’Or souhaite rappeler que ces chiffres sont ceux de 2009, ce qui laisse présager que la réalité actuelle est encore plus catastrophique. Le Mouvement Démocrate de Côte-d’Or observe également que les chômeurs et les étudiants sont les plus touchés par la précarité.

En effet, pour ces derniers, il s’agit de plus d’un étudiant sur cinq qui vit sous le seuil de pauvreté (21,9% des étudiants). Même si la décision du versement d’un dixième mois de bourse est une bonne chose, nous ne pouvons pas nous satisfaire de la précarisation massive de la jeunesse française. Enfin, le Mouvement Démocrate de Côte-d’Or constate que le rapport de l’INSEE relève que si « l’ensemble des ménages » a subit les effets de la crise, il n’en reste pas moins que se sont les plus modestes qui ont été les plus touchés.

Le Mouvement Démocrate de Côte-d’Or appelle donc tous les pouvoirs publics, municipalité, département, région et l’Etat, à travailler ensemble et à garantir à ces millions de français le minimum vital notamment par la mise à disposition de logements sociaux et si nécessaire d’une aide alimentaire afin de rendre le plus rapide et le plus aisé possible l’entrée ou le retour sur le marché de l’emploi. »

 

Partager sur
 

Poster un commentaire